mercredi, juin 23, 2021
ATG68 CERNAY

La sécurité en airsoft

 

1. GÉNÉRALITÉS

 

La pratique de l’airsoft, de par l’utilisation et le transport de répliques fidèles à l’échelle 1/1 d’armes à feu réelles, rend nécessaire de respecter certaines règles de sécurité et de sûreté. Au vu du contexte géopolitique actuel, et des attaques subies par notre pays ces dernières années, il faut faire preuve de bon sens, d’intelligence de situation et être responsable.

Ainsi, pour rappel, il est interdit de se promener avec une réplique sur la voie publique, qu’elle soit mise à la sécurité (voir ci-dessous Chapitre 2.2 LES MESURES DE SÉCURITÉ) ou non. Ne vous promenez pas, ou évitez de vous promener autant que possible en tenue bariolée camouflage ou même en ghillie. Tout cela bien entendu, pour ne pas apeurer ou créer une panique générale.

De la même manière, lorsque vous transportez vos répliques, ne les exposez pas aux yeux de tous sur la banquette arrière de votre voiture. En effet, la vision de ces répliques vraiment réalistes peuvent induire en erreur les passants, qui pourraient croire qu’il s’agit d’une véritable arme à feu. Encore une fois, évitez une panique inutile en transportant vos réplique dans des housses et dans le coffre de la voiture ! En plus, elles seront bien protégées ! 

Il existe et existera toujours un danger avec la manipulation et/ou le transport de telles répliques. Et dans ce passionnant loisir sportif qu’est l’airsoft, le manquement à ces règles de sécurité et de sûreté n’est en aucune manière toléré.

De part l’adhésion à la Fédération Française d’Airsoft (ainsi qu’à l’Assurance Fédérale), et de part toutes autres raisons citées ou non citées ici, l’Airsoft Team Général 68 a mit en place des mesures de sécurité à respecter en tout temps et en tout lieu pour tous les participants.

L’ATG68 promeut ainsi de façon positive et responsable la pratique de l’airsoft.

 

Pour un Airsoft responsable!

 

 

 

2. LES RÉPLIQUES

 

2.1 LES 4 RÈGLES FONDAMENTALES DE SÉCURITÉ

 

 

  • Règle n°1 : Toujours considérer une réplique comme étant chargée. Il n’existe AUCUNE exception à la règle. Il convient donc d’agir en conséquence et d’adopter une attitude strictement responsable. Les accidents surviennent la plupart du temps avec des répliques « soit-disant vides ».
  • Règle n°2Toujours garder le doigt hors de la queue de détente, tant que les organes de visée ne sont pas alignés sur l’objectif. C’est une attitude qui doit être un réflexe immédiat, constant et dès le départ. Le doigt sera constamment placé le long du canon, et la sécurité de la réplique ne sera retirée que lorsque la visée conforme aura été prise.
  • Règle n°3 : Ne jamais pointer ou laisser pointer le canon d’une réplique sur quelqu’un en dehors de la zone jeu. L’attitude inverse provoque à l’heure actuelle en France et dans le monde la majorité des accidents. Lorsque cette règle est enfreinte, la réponse habituelle à toutes remarques est de déclarer que la réplique n’est pas chargée. Or, souvenez-vous règle n°1, toutes les répliques sont toujours considérées comme chargées.
  • Règle n°4 : Être sûr de son objectif et de son environnement. Toujours identifier son objectif et la trajectoire qui vous en sépare. Être sûr par exemple, que la sortie du canon de la réplique n’est pas au niveau d’un rocher, d’un mur ou même d’une planche. Le tireur est seul responsable de chacun de ses tirs, il faut prendre conscience des risques et conséquences en cas de ricochet ou de tir manqué.

 

 

2.2 LES MESURES DE SÉCURITÉ

 

 

Les mesures de sécurité sont également un point essentiel de la sécurité en airsoft. En effet, à l’instar des armes à feu réelles, tout utilisateur d’une réplique se doit de connaître les caractéristiques et la manipulation conforme de cette dernière. 

Sur les terrains d’airsoft, vous trouverez 3 zones bien distinctes (voir chapitre 3), dont 2 où il est strictement prohibé de s’y balader avec une réplique approvisionnée armée, ou dont les mesures de sécurité n’ont pas été effectuées.

Il existe plusieurs types de répliques comme vous le savez certainement. Cela induit l’existence de diverses sortes de mécanisme, et ainsi d’utilisation. Quoi qu’il en soit, le principe reste globalement le même pour toute réplique.

Les mesures de sécurité doivent être effectuées dès l’arrivée à la frontière qui sépare la Zone de Jeu de la Zone Neutre, voir même avant si possible !

 

Voici la procédure à suivre IMPÉRATIVEMENT :

 

1. Désapprovisionner : cela signifie qu’il faut retirer le chargeur avant toute autre étape.

2. Tir de sécurité : prendre une visée conforme, et effectuer au moins une pression sur la queue de détente, pour vider la chambre du canon (ou pour s’en assurer).
Attention, ce n’est pas parce que le chargeur est retiré, que le canon est vide ! En effet, il faut toujours partir du principe qu’une bille est engagée. En effectuant ce tir de sécurité, vous vous assurez de vider totalement et de façon conforme la réplique.

3. Sécurité : mettre la réplique en position Sécurité. Cela a pour effet d’empêcher la queue de détente de subir une pression.

 

=> Si vous suivez ces 3 étapes (pour rappel, obligatoire sur les terrains de l’ATG68), vos mesures de sécurité seront effectuées et vous pourrez ainsi accéder à la Zone de Sécurité. Pensez également à déconnecter les sources d’énergie de vos répliques !

 

 

2.3 LES PUISSANCES

Les puissances des répliques en airsoft ont été uniformisées par les associations du pays, autour de la Fédération Française d’Airsoft et en conformité avec le code de l’Assurance Fédérale.

Ainsi, les puissances en vigueur sont :

 

Réplique de fusil de précision (« réplique longue ») : 450 Fps

Autres répliques : 350 Fps

 

Attention! Il est strictement interdit d’effectuer des tirs avec des puissances supérieures à celles indiquées ci-dessus. Sur les terrains de l’ATG68, être au dessus de ces limites est synonyme d’exclusion.

 

 

 

3. LES ZONES DE JEU

 

3.1 ZONE DE SÉCURITÉ

La Zone de Sécurité (ou « Safe Zone ») est un lieu où les joueurs, participants, organisateurs et autres visiteurs peuvent circuler sans protection spécifique. C’est la zone de vie, l’endroit où l’on peut s’hydrater, recharger etc…

– Les répliques doivent obligatoirement être dépourvues de source d’approvisionnement et / ou d’énergie dans cette zone, être en position de sécurité, canon pointé vers le sol quand elle est manipulée.
– Il est formellement interdit de tirer dans cette zone, ou vers cette zone.
– La zone est hors de portée des tirs directs et indirects provenant de la Zone de Jeu.

 

3.2 ZONE NEUTRE

La Zone Neutre est un lieu où les tirs de répliques sont interdit. C’est la zone tampon entre la Zone de Jeu et la Zone de Sécurité.

– Les personnes présentes dans cette zone doivent obligatoirement porter leurs protections oculaires.
– Les répliques doivent être dépourvu de source d’approvisionnement et / ou d’énergie dans cette zone, être en position de sécurité et avoir subie les mesures de sécurité.
– Il est interdit de tirer dans cette zone avec une réplique.
– Le canon de la réplique doit toujours pointer vers le sol.
– Cette zone peut être incluse dans l’aire de la zone de jeu, ou située non loin d’elle.

 

3.3 ZONE DE JEU

La Zone de Jeu est le lieu où les joueurs s’affrontent à l’aide de leurs répliques. C’est également la zone où ils effectuent leurs mesures de sécurité, ou même leurs réglages.

– Les personnes présentes dans cette zone doivent obligatoirement porter leurs protections oculaires.
– En cas d’intrusion de la zone de jeu par une personne étrangère ou non protégée, le jeu doit être immédiatement arrêté.
– La zone est clairement délimitée et les joueurs en jeu ne doivent pas en sortir.
– Toute réplique doit avoir effectuée ses mesures de sécurité pour sortir de cette zone.

 

 

4. LES ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

 

4.1 LES PROTECTIONS OCULAIRES

Les participants, joueurs, organisateurs et visiteurs des parties d’airsoft doivent porter en permanence, dans la Zone de Jeu et dans la Zone Neutre, des protections oculaires adaptées. Il en existe plusieurs sortes, mais ce sont les paires de lunettes balistiques qui sont les plus adaptées à la pratique de l’airsoft.

Ainsi, les normes à respecter envers l’Assurance Fédérale sont, pour les puissances supérieures à 0,84 joule (300 Fps) et inférieures ou égales à 2 joules (460 Fps) :

o EN 166 B
o EN 166 A
o STANAG 2920
o STANAG 4296

 

Vérifiez la conformité des équipements que vous souhaitez acheter ou que vous possédez déjà !

 

4.2 LES AUTRES PROTECTIONS

Bien qu’il n’y ai que les ports de protections oculaires et de chaussures montantes qui soient obligatoires, il existe d’autres protections toutes plus utiles les unes que les autres ! Ne lésinez pas sur les protections, plus vous en aurez mieux ce sera !

 

  • Les chaussures : parce que nous n’évoluons pas sur des terrains de football, de basketball et autre sport, munissez-vous de chaussures montantes (protection des chevilles) et si possible imperméables ! à l’ATG68, chaussures montantes OBLIGATOIRE, vous ne serez pas autorisé à entrer sur les terrains sans équipements conformes.
  • Le protège bouche : parce qu’une bille de 6mm projetée à plus de 91 mètres par seconde, ça fait « sauter » rapidement une dent, et que le dentiste à cette époque, ça coûte très cher…
  • Le protège oreille : il en existe de toute sorte, le but étant souvent de vous tenir les oreilles bien au chaud, et surtout de garder vos tympans intacts en empêchant une bille de les rencontrer !
  • Le casque : bien plus qu’un simple gadget, il peut vous sauver la mise lors d’une chute accidentelle par exemple. Certains modèles sont dis « intégrales », c’est à dire qu’il propose une protection faciale complète (yeux, bouche, oreilles).
  • Les gants : outre la protection contre les ronces et autre chute ou coupure en tout genre, les gants protègent en autre également les os de la main des micro-fissures.
  • Les genouillères/coudières : étant données les différentes postures auxquelles les joueurs devront se livrer, mieux vaut en être équipé.
Aller à la barre d’outils